Evolution professionnelle

Comment démissionner gracieusement

Remettre sa démission est une étape difficile. Elle doit être préparée en amont, afin de rester en bon termes avec son employeur. Il pourrait vous rédiger une lettre de recommandation pour de futurs emplois. Il est donc primordial de rédiger une jolie lettre de démission, afin de signaler clairement à votre employeur que vous souhaitez quitter l'entreprise.

Qu'est-ce qu'une lettre de démission et à quoi sert-elle?

Une lettre de démission est une lettre officielle envoyée par un employé à son employeur pour l'informer qu'il ne travaillera plus dans l'entreprise. En d'autres termes, il s'agit d'une forme officielle de démission. L'objectif d'une lettre demission est de créer un document de préavis, de décrire les prochaines étapes et de maintenir une relation positive avec l'employeur.

Postulez facilement aux offres d'emploi avec Indeed CV

Quand remettre sa démission?

La démission est un acte qui doit être mûrement réfléchi puisqu'elle apporte un grand changement dans votre vie.

Vous avez déjà trouvé un autre emploi

Nous vous recommandons vivement de remettre votre démission uniquement lorsque vous avez l'assurance d'obtenir un nouvel emploi. Vous risqueriez sinon de vous retrouver au chômage pour une période indéterminée. Il est important de clarifier la date de votre prise de fonction dans la nouvelle entreprise afin de prévoir votre délais de préavis.

Vous avez terminé un projet

Si vous travaillez sur un grand projet important pour l'entreprise, il vaut mieux attendre de le terminer avant de démissionner. L'entreprise pourra alors assurer votre succession et vous ne nuirez pas à la bonne marche du projet. Si vous partez en plein exécution d'un projet, vous risqueriez de partir en mauvais termes avec votre employeur, puisque vous aurez laissé un travail inachevé. En outre, à la fin d'un projet, l'employeur sera plus enclin à vous rédiger une lettre de recommandation et vous aurez un projet de référence que vous pourrez présenter en vue de décrocher un nouvel emploi.

Les raisons de la démission

Plusieurs raisons peuvent vous amener à quitter votre emploi. Vous n'êtes pas obligé(e) de la mentionner dans votre lettre. Par contre, il est obligatoire de la rédiger par écrit si l'employeur vous le demande.

Un mauvais environnement de travail

Un environnement toxique peut réellement affecter la santé physique ou mentale et les perspectives professionnelles d'un employé. L'environnement peut le faire douter de ses capacités et de sa sécurité de l'emploi. Ce type d'atmosphère peut conduire à l'épuisement des employés et au départ de plusieurs membres du personnel.

La surcharge de travail

L'une des principales raisons pour lesquelles certains bons employés démissionnent est la surcharge de travail. Il est facile de surmener involontairement de bons employés. La surcharge de travail de tout employé peut être contre-productive, car elle peut conduire à un travail inefficace. Le burn-out démission est de plus en plus récurent du fait des trop hautes exigences des entreprises.

Les problèmes de santé

Que ce soit des problèmes de santé de l'employé ou d'un membre de sa famille, la maladie est une cause démission. Certains employés remettent leurs démissions en maladie lorsque leur maladie les empêche d'effectuer leurs travail convenablement. Ils peuvent aussi démissionner pour assister un de leurs proches, qui nécessite une assistance régulière.

Après la démission

Il existe toute une législation en matière de démission. Une fois que vous aurez donné votre démission, vous devrez respecter le délai de préavis mentionné dans votre contrat de travail, sauf dans des cas exceptionnels, comme lorsque l'employeur a commis une faute grave ou lourde. Si vous ne respectez pas le délai de préavis mentionné dans votre contrat de travail, l'employeur peut réclamer une compensation financière pour le préjudice subi. Le contrat de travail prévoit souvent une clause de dommage et intérêts.

En outre, l'employeur a la possibilité de demander une ordonnance du tribunal pour interdire au salarié de poursuivre l'activité concurrente, si la clause de non-concurrence le mentionne. C'est pour cette raison qu'il est essentiel d'évaluer tous ces aspects avant de remettre sa démission.

Le droit du travail en Suisse exige une lettre de démission écrite avec la preuve de la date de sa réception. Cela peut être fait soit par lettre recommandée, soit en personne avec une copie signée par la personne à qui vous la remettez. C'est la date de réception de la lettre qui compte pour le délai de préavis, vous devez donc remettre votre lettre à temps, surtout si vous l'envoyez en recommandé.

En cas de cessation de travail, il existe une prestation de chômage à laquelle les anciens salariés ont droit après un certain nombre d'années de service. Pour bénéficier de cette prestation, vous devez remplir un certain nombre de conditions:

  • Être résidant suisse;
  • Avoir perdu votre emploi;
  • Être en âge d'exercer une activité professionnelle;
  • Avoir régulièrement versé ses cotisations.

Pour accéder à ces prestations, vous devez adressez votre demande d'indemnité à votre caisse chômage, qui vous demandera certaines pièces à fournir. Vous aurez droit à ces indemnités durant une période allant de 4 mois à 24 mois. Si vous êtes salarié(e) et que vous démissionnez, vous toucherez les indemnités chômage après la fin des jours de suspension fixés par l'ORP, qui sont généralement de l'ordre de 30 à 40 jours, mais dont le délai maximum est de 60 jours. À la fin de ce délai, vous percevrez alors 70 % de votre salaire.

Qu'implique la démission pour l'employé?

Vous devez bien réfléchir avant de remettre votre démission à votre employeur, car elle peut avoir des conséquences négatives sur votre vie. Voici quelques-unes des conséquences de la démission:

Impact sur la carrière

La démission pourrait affecter votre parcours et votre évolution professionnelle. Si vous êtes au début ou au milieu de votre carrière, votre démission peut avoir des répercussions sur la manière dont vous êtes perçu(e) par vos collègues et vos pairs dans le milieu dans lequel vous travaillez. Si vous n'avez pas de raison plausible de démissionner de votre poste, vous pourriez nuire à votre réputation professionnelle.

Le revenu

À moins que vous ne quittiez votre emploi pour un travail mieux rémunéré, vous perdrez des revenus. Même si vous démissionnez pour un autre emploi, rien ne garantit que vous toucherez le même salaire et de plus, il risque d'être inférieur à celui que vous percevez actuellement.

En outre, si vous démissionnez avant que votre employeur ne vous verse une prime de fin d'année, vous risquez de ruiner vos chances de ne pas l'obtenir. Certains employeurs accordent à leurs employés des primes très généreuses et une démission malvenue aurait pour conséquence de vous priver de cette prime lucrative.

Les relations

Les relations que vous entretenez avec vos collègues ou votre supérieur hiérarchique pourraient souffrir de votre démission. Si vous étiez un employé exemplaire, votre employeur pourrait se sentir offensé par votre démission et vos collègues pourraient avoir l'impression que vous les abandonnez. Quels que soient vos résultats professionnels ou votre statut, il se peut que vous ayez des amitiés sur le lieu de travail qui risquent de prendre fin une fois que vous serez parti(e).

Conseils pour remettre sa démission

Lorsque vous désirez partir en bon termes avec votre employeur, vous devez rédiger une lettre de démission positive. Il convient d'écrire une lettre de demission remise en main propre, après l'avoir notifiée oralement à votre employeur. Voici quelques conseils pour vous aider à vous séparer de votre employeur de manière professionnelle.

Apprêtez tout le nécessaire

Avant votre dernier jour de préavis dans l'entreprise, assurez-vous que vous êtes prêt(e) à partir. Enlever vos affaires personnelles de votre bureau ou et organisez correctement la documentation dont votre successeur pourrez avoir besoin pour la bonne marche de son travail.

N'effacez surtout pas les fichiers de votre ordinateur et n'en faites aucune copie, s'il ne s'agit pas là de fichiers personnels. Vous risqueriez de vous faire poursuivre en justice par votre ancien employeur et de devoir payer des dommages et intérêts.

Travaillez de votre mieux

Durant votre délai de préavis, vous devez travailler aussi dur que pendant vos premières semaines de travail. En maintenant votre productivité et votre motivation, vous prouverez à votre supérieur et à vos collègues que vous êtes un professionnel responsable et redevable. Votre supérieur hiérarchique sera alors plus enclins à vous recommander pour des postes à l'avenir.

Écrivez un courriel d'adieu

Avant de quitter définitivement l'entreprise, informez-en les clients réguliers et les fournisseurs de l'entreprise avec qui vous avez travaillé. Vous pouvez prévenir quelques clients de vive voix peu de jour avant votre départ, sinon il convient d'écrire un e-mail, dans lequel vous les remerciez et introduisez votre successeur ou expliquez quel service contacter en cas de questions.